3 Easy Steps to Share Your Fantasies Partager ses fantasmes en 3 étapes faciles

0 comments

"A mental perception that appears most often in a more or less pictorial form and having a hedonic value (seeking pleasure) and excitatory".

- The erotic fantasy, definition of Claude Crépault (1981)

 

Translation for us, mogule:

"Fantasy is a mental image, either in the form of history, memories, or scenarios that excites you."

 

Why share our fantasies?

According to several researches, sharing a fantasy would increase the level of intimacy and understanding between two partners. In addition, if it's a fantasy that turns into sexual desire over time, it may be worth trying it with someone you trust.

 

According to Master & Johnson, 4 criterias can be used to decide whether or not to share a fantasy:

  1. How generally exciting this fantasy is
  1. Is the partner in question perceived as open, trustworthy and understanding?
  1. Does this fantasy change the view that you have of yourself?
  1. How unusual or bizarre is this fantasy

 

  1. The distinction between fantasy and sexual desire

It is important to understand that fantasies are not sexual desires. That is, some scenarios that excites you in an imaginary situation could probably disturb you or put you in danger in real life.

One of the most present example in the literature is one of the most common female fantasy: rape. Indeed, according to different studies, between 31% and 57% of women would have fantasies of rape*. 

It is clear that these women do not wish to be truly raped. Krooks and Baur explain this phenomenon well in the book Our Sexuality;

"For women who have received ambiguous messages about their sexual nature, this kind of fantasy is a way of making them unaccountable for having a sexual adventure and not feeling guilty."

Moreover, in a fantasy of submission the woman is still totally in control of the situation, which obviously would not be the case in real life.

So fantasy: Imaginary situation that creates excitement

Sexual desire: A scenario that, if lived in reality, creates excitement

 

  1. Identify your sexual desire

Now that you are able to tell the difference between your fantasies and your sexual desires, take a few moments in a calm environment and evaluate which scenarios you would like to share or recreate with your partner.

 

  1. Share with partner

Starting a conversation about your erotic life and needs is not always easy. Here are our little tricks to start the conversation:

 

  • Some moments may be more appropriate to start a conversation about your sexual desires:
    • After visiting an erotic art exhibition 
    • When you come across an image, a scene in a movie or in a TV series that staged your fantasy
    • When you are already in a conversation of the type "I like it when you ... / you turn me on when ..."
  • Remind your partner that you find them sexy and desirable in order to put them in a positive and trusting atmosphere.
  • Talk about your fantasy, start with the general, you can discuss the details when you feel confident.

 

After...

If you decide to try this fantasy in your next encounter, we advise you to do it gradually. For example, if your fantasy is to be completely at the mercy of a partner; Ask him/her to hold you by the wrists. If you feel completely comfortable with this level of submission, you can add handcuffs or silk restraints the next time and see how comfortable you are to push this fantasy further.

 

  1. NB. According to Master & Johnson and other authors, some people realize that their fantasy loses its erogenous value after sharing it with their partner. Sometimes the effect is the opposite and the fantasy increases in intensity after sharing it.

 

Your Secret Garden

I would like to mention that you have every right to keep your fantasies to yourself and use them whenever you want, either alone or when you are with a partner. Some of us may be embarrassed or even feel guilty about using fantasies to increase our sexual arousal when we are with a partner. But, remember that it is likely that your partner is also using the power of fantasies at the same time; "96% of men and 91% of women report having occasional erotic fantasies outside their sexual activities" - Book Love, Sex and Chemistry, p.109.

Definition of a sexual fantasy

 

Where we found our information:

- I love female orgasm, Dorian Solot and Marshall Miller (2007)

- Sex and Human Loving, Master and Johnsons (1985)

- Amour, sexe et chimie, Barbara Collins (2011)

- Nos sexualités, Baur, Karla, Robert Crooks (1998)

- Http://www.care2.com/causes/rape-ranked-as-third-most-popular-sexual-fantasy-for-women.html

 "Une perception mentale se présentant le plus souvent sous une forme plus ou moins imagée et ayant une valeur hédonique (recherche de plaisir) et excitatoire"

-  Le fantasme érotique, définition de Claude Crépault (1981)

 

Traduction pour le commun des mortels :

" Le fantasme est une image mentale, soit sous la forme d'histoire, de souvenir, ou de scénarios, qui vous excite."

Pourquoi partager nos fantasmes?

Selon plusieurs recherches, partager un fantasme permettrait d'accroître le niveau d'intimité et de compréhension entre deux partenaires. De plus, si c'est un fantasme qui se transforme en désir sexuel avec le temps, il peut être intéressant de le tenter avec une personne en qui vous avez confiance. 

Selon Master & Johnson, 4 critères peuvent être utilisé afin de décider si l'on veut ou non partager son fantasme : 

  1. À quel point ce fantasme créer de l'excitation
  1. Est-ce que le partenaire en question est perçu comme ouvert, digne de confiance et compréhensif?
  1. Est-ce que ce fantasme change l'image que vous avez de vous-même?
  1. À quel point ce fantasme paraît inhabituel ou bizarre
  1. Faire la distinction entre fantasme et désir sexuel

Il est important de comprendre que des fantasmes ne sont pas des désirs sexuels. C’est-à-dire que certains scénarios qui vous excitent en situation imaginaire pourraient probablement vous troubler ou vous mettre en danger dans la vraie vie. 

Un des exemples les plus présent dans la littérature concerne un des fantasmes le plus commun chez les femmes : le viol. En effet, selon différentes études, entre 31 et 57% des femmes auraient ce genre de fantasmes. 

Il est évident que ces femmes ne désirent pas être vraiment violées. Krooks et Baur expliquent bien ce phénomène dans le livre Nos Sexualité;

" Pour les femmes qui ont reçus des messages ambigus sur leur nature sexuelle, ce genre de fantasme est une façon de se déresponsabiliser d'avoir une aventure sexuelle et de ne pas se sentir coupables."

De plus, dans un fantasme de soumission la femme est quand même totalement en contrôle de la situation, ce qui ne serait évidemment pas le cas dans la vie réelle. 

Donc fantasme : Situation imaginaire qui créer de l'excitation

Désir sexuel : Scénario qui, si vécu dans la réalité, créer de l'excitation

  1. Identifier vos désirs sexuels 

Maintenant que vous êtes en mesure de faire la différence entre vos fantasmes et vos désirs sexuels, prenez quelques instants dans un environnement calme pour évaluer quels scénarios vous aimeriez partager ou recréer avec votre partenaire. 

  1. Partager avec son/sa partenaire

Démarrer une conversation sur sa vie érotique et ses besoins n'est pas toujours facile. Voici nos petits trucs pour bien lancer la conversation : 

  • Certains instants peuvent être plus propices pour démarrer une conversation à propos de vos désirs sexuels :
    • après la visite d'une exposition artistique à caractère érotique 
    • lorsque vous tombez sur une image ou une scène dans un film ou une télé série qui met en scène votre fantasme
    • lorsque vous êtes dejà dans une conversation du type "j'aime bien quand tu.../ tu m'excite lorsque..."
  • Rappelez à votre partenaire que vous le/la trouvez sexy et désirable afin de le/la mettre en confiance et dans une ambiance positive.
  • Parlez de votre fantasme, commencez par le général, vous pourrez discuter des détails lorsque vous vous sentirez en confiance.
Ensuite...

Si vous décidez d'essayer ce fantasme dans vos prochains ébats, nous vous conseillons d'y aller progressivement. Par exemple, si votre fantasme se veut d'être complètement à la merci d'un partenaire; demandez-lui de vous tenir par les poignets. Si vous vous sentez complètement à l'aise avec ce niveau de contrainte, vous pouvez ajoutez des menottes ou des attaches en satin la prochaine fois et voir jusqu'où vous êtes tous les deux confortables de pousser ce fantasme. 

NB. Selon Master & Johnson et d'autres auteurs, certaines personnes réalisent que leur fantasme perd de sa valeur érogène après l'avoir partagé avec leur partenaire. Parfois, l'effet est l'inverse et le fantasme augmente en intensité après l'avoir partagé.

Votre jardin secret

J'aimerais mentionner que vous avez tout à fait le droit de garder vos fantasmes pour vous et de les utiliser quand bon vous semble, soit lors de la masturbation ou lorsque vous êtes avec un partenaire. Certains d'entre nous peuvent être gênés ou même se sentir coupables d'utiliser des fantasmes pour augmenter notre excitation sexuelle lorsque nous sommes avec un partenaire. Rappelez-vous qu'il est probable que votre partenaire soit lui/elle-aussi entrain d'utiliser le pouvoir des fantasmes au même moment; "96% des hommes et 91% des femmes rapportent avoir à l'occasion des fantasmes érotiques en dehors de leurs activités sexuelles" - Livre Amour, Sexe et Chimie, p.109.

Nos sources pour cet article :

- I love female orgasm, Dorian Solot et Marshal Miller (2007)

- Sex and Human Loving, Master and Johnsons (1985)

- Amour, sexe et chimie, Barbara Collins (2011)

- Nos sexualités, Baur, Karla, Robert Crooks (1998)

- Http://www.care2.com/causes/rape-ranked-as-third-most-popular-sexual-fantasy-for-women.html

Leave a comment

All blog comments are checked prior to publishing
[time] minutes ago, from [location] il y a [time] minutes, depuis [location]
The cookie settings on this website are set to 'allow all cookies' to give you the very best experience. Please click Accept Cookies to continue to use the site. Les "cookies" sur ce site web sont en mode "permettre tous les cookies" afin de vous donner la meilleure expérience possible. Veuillez cliquer ACCEPTER afin de continuer vers le site.
You have successfully subscribed!